Fiche signalétique

Superloustic en 1992

Papier à lettre Superloustic 1991/1992

• Dénomination : Réseau national thématique Superloustic
• Société : IDL SA
• Capital : 3 300 000 francs

Capital :

• Groupe IDH SA / Concorde communication (Franck Goddio) : 58,35 %
• Banque Worms : 16,52%
• Crédit Lyonnais :  9,1 %
• Sopromec : 5,51 %
• Sofiparil : 5,51 %
• Autres  : 5,01%

Diffusion : Satellite Telecom 1C (province) et IDF Média (Paris Ile de France)

Régie publicitaire et commerciale : Génération Expertise Média (Nostalgie, RMC)

(Fiche signalétique de SUPERLOUSTIC,1992)

LES FRÉQUENCES EN JUIN 1992

• Aurillac – 106.5 MHz
• Bastia – 97.9 MHz
• Brest – 98.9 MHz
• Briançon – 88.3 MHz
• Caluire – 89.3 MHz
• Carcassonne – 106.7 MHz
• Cavalaire-sur-Mer – 103.3 MHz
• Châtellerault – 101.1 MHz
• Chinon – 94.1 MHz
• Clermont-Ferrand – 106.4 MHz
• Deauville/Trouville – 93.7 MHz
• Dijon – 97.1 MHz
• Evreux – 95.3 MHz
• Gap – 90.9 MHz
• Giens – 103.3 MHz• Guéret – 96.9 MHz
• Honfleur – 93.7 MHz
• Hyères – 103.3 MHz
• La Rochelle – 106.6 MHz
• Le Havre – 93.7 MHz
• Le Mans – 90.5 MHz
• Libourne (Bordeaux) – 106.8 MHz
• Limoges – 106.8 MHz
• Louviers – 95.3 MHz
• Lyon – 89.3 MHz
• Mont-de-Marsan – 94.1 MHz
• Moulins – 93.4 MHz
• Nantes – 106.2 MHz
• Narbonne – 93.4 MHz
• Orléans – 92.9 MHz
• Paris – 97.0 MHz
• Poitiers – 101.1 MHz
• Reims – 103.8 MHz
• Rennes – 106.8 MHz
• Rouen – 98.3 MHz
• Royan – 99.0 MHz
• Saint-Étienne – 106.5 MHz
• Toulon – 103.3 MHz
• Tours – 94.1 MHz
• Troyes – 106.4 MHz
• Valence – 106.4 MHz
• Vienne – 89.3 MHz
• Villefranche-sur-Saône – 89.3 MHz
• Villeurbanne – 89.3 MHz
En gras : Les émetteurs principaux de Superloustic (32 fréquences)
En italique : Villes où la radio n’émettra jamais bien qu’autorisée par le CSA (car proche du dépôt de bilan)

0%