Les débuts de Superloustic à Lyon

Logo Superloustic Lyon 100.2 FMEncouragés par le succès de MUPPIES FM, ses créateurs partent à Lyon où quelques fréquences sont à céder. Ils rencontrent un diffuseur local, Jean-Pierre Sacucci dirigeant de Radio Satellite et ex-directeur de NRJ Lyon. Un contrat est signé : il met sa fréquence « à disposition » de Bravo productions.

Mais quel nom choisir pour la radio des enfants ? Gilles Gressier se dit qu’il ne faut pas dire “enfant” à l’antenne car ils vont se braquer. Il cherche un synonyme et trouve “les loustics”. La radio s’appellera LOUSTIC FM !

Elle est destinée aux enfants et leurs parents et travaille en collaboration avec les écoles et les institutions. Dans un souci constant du respect et de la protection de l’enfant, la radio met en place un comité de création et s’associe à l’Institut de l’Enfant de la Famille et au Secrétariat à la Francophonie. La FEN (Fédération de l’Education Nationale) rejoindra ce comité quelques mois plus tard. Elle s’octroie aussi les services d’un spécialiste de la communication enfantine : Richard Joffo, journaliste/écrivain et producteur pour la télévision (notamment des Mini-Star). La radio s’engage au travers d’une charte à respecter et protéger l’enfant.

Mais c’est une première collaboration infructueuse. Le dirigeant de Radio Satellite, co-associé dans l’équipe d’administration, exploite un réseau de minitel rose. Il s’intéresse au support radio pour les numéros de commissions paritaires rattachés. Ces numéros permettent l’exploitation de réseaux télématiques. Un filon très rémunérateur. Pour ne pas ternir l’image de la radio des enfants, Bravo Productions rompt son contrat avec Radio Satellite. Une nouvelle collaboration est très vite trouvée avec le lyonnais Sylvain Vettese, président de l’association Radio Cristal, convaincu de l’intérêt d’une radio pour les enfants. Le nouveau projet s’appelle SUPERLOUSTIC. Jean-Pierre Sacucci menace Bravo d’une procédure judiciaire pour non respect de la clause d’exclusivité du contrat et dépose une demande de fréquence pour LOUSTIC FM. Heureusement, la CNCL représentée par Yves Rocca, préfère des gens convenables et privilégiera le moment venu la demande de fréquence de SUPERLOUSTIC, même si celle-ci n’a pas été déposée dans les délais.

Superloustic dans vos radios
Superloustic sur vos radios – décembre 1987

Sylvain Vettesse signe un premier accord avec Denis Didelon, Joël Pons et Gilles Gressier et s’engage à diffuser SUPERLOUSTIC sur la ville de Lyon.Il est chargé de l’antenne et met la fréquence et les studios de Cristal, situés au 48 quai de Pierre Scize à disposition de Bravo Productions en échange d’une compensation financière. Cristal FM n’existe plus depuis environ 2 ans et Vettesse a déjà précédemment loué sa fréquence à CFM (lointain ancêtre d’Europe 2) puis à RFM. SUPERLOUSTIC, dont le cœur de cible est désormais les 8-12 ans, déménage une partie de son matériel parisien dans les studios de Cristal FM et envisage un lancement officiel sur Lyon en janvier 1988. Gilles Gressier est aux programmes, Denis Didelon à la technique et Joël Pons à la communication.

Après quelques semaines de recherches et d’études sur les personnages de BD et de dessins animés, Valérie Baudry, directrice artistique chez Havas Conseil, et Joël Pons présentent un personnage qu’ils ont imaginés, un singe-canard dont les premières ébauches aboutissent rapidement au fameux logo fétiche de la station.

L’Association LES AMIS DE SUPERLOUSTIC est créée pour assurer le fonctionnement de la radio et permettre de déposer un dossier de candidature officiel pour une autorisation d’émettre sur Lyon avec changement du format et du nom Radio Cristal en SUPERLOUSTIC.

Superloustic arrive à Lyon
Le Progrès – lundi 4 janvier 1988

C’est sur le 100.2 FM que notre célèbre « singe canard » né sous le signe de « Mickey ascendant E.T.» fait ses premier pas héroïques à partir de la mi-décembre 1987. Une bande est diffusée pour annoncer le lancement officiel de SUPERLOUSTIC le 4 janvier 1988 et pour inviter les loustics à retirer leur place pour le grand gala de lancement de la radio. Un spectacle gratuit « au profit des enfants handicapés ou défavorisés ».

SUPERLOUSTIC, avec son écharpe bleue dans le vent, a choisi de faire une arrivée triomphale sur Lyon. Le grand gala de lancement se déroule le 28 décembre 1987 à la Bourse du Travail mise à disposition gracieusement par le maire de Lyon, Monsieur Raymond Barre. Il rassemble plus de 1 500 enfants invités pour l’occasion. Les célébrités défilent sur scène pour chanter leurs succès : les Bill Baxter, L’Affaire Louis Trio, Marie Dauphin, Les Innocents… Le spectacle est présenté par Laurent Boyer, ex-programmateur à Bravo Productions.

Une semaine plus tard, le lundi 4 janvier 1988, la radio des loustics démarre officiellement ses programmes. Elle émet 24 heures sur 24 avec un direct de 7h à 21h.

Sa programmation varie les contes, les histoires, les jeux, les émissions musicales (90% en français) et sportives ainsi que les informations pratiques. Elle a pour objectif de distraire les jeunes auditeurs, de capter leur attention, de favoriser le développement de leur imaginaire, de leur sens critique et de compléter leur enseignement grâce à leur participation interactive : jouer, écrire, téléphoner, dessiner et participer aux grandes manifestations extérieures organisées par la station. 

Mais le jour de son lancement, la Commission Nationale de la Communication et des Libertés met en garde SUPERLOUSTIC contre la diffusion d’une émission de radio pour laquelle la CNCL ne lui a délivré aucune autorisation. Malgré ce rappel, la radio des loustics continue de diffuser ses programmes en attendant que soient attribuées les fréquences pour la région lyonnaise. La haute autorité reconnaît elle-même que depuis l’expiration des autorisations en mai dernier, l’ensemble des stations lyonnaises est « théoriquement dans l’illégalité ».

Le 26 août 1988, après des pressions considérables de ses auditeurs, des médias et du député du Rhône Mr Raymond Barre, la CNCL, qui avait d’abord donner son accord au projet Loustic FM de Sacucci, revient sur sa décision et attribue à SUPERLOUSTIC une autorisation d’émettre sur le 89.3 Mhz sur Lyon et sa région.

0%