TOUT COMMENCE AVEC MUPPIES FM

Tout commence avec Muppies FM

Logo Muppies FM

Le concept est né à Paris l’hiver 1986 à Noël. Gilles Gressier, ancien responsable de Vitamine 7, et Denis Didelon, un « ex » de Carol FM, inventent MUPPIES FM. Bravo Productions, société de conseils et de productions audiovisuelles dirigée par Denis Didelon, créée des ambiances sonores pour les restaurants. Grâce à ces réalisations pour leurs clients et un test sur cassette auprès d’enfants, leur vient l’idée de lancer une radio pour les 3 à 5 ans et leurs mamans. Une première en FM ! C’est l’époque où tout est encore possible en radio. Après réflexion, conception et recherche musicale sur le sujet, ils imaginent MUPPIES FM, « la radio-récré » ! Un petit singe bleu avec son casque de radio sur la tête sert de logo. Pour mener à bien ce projet, deux associés rejoignent l’aventure, Joël Pons, directeur de création chez Havas Conseil, et Frédéric Charbaut, journaliste de presse et ex-animateur de la radio Boulevard du rock à Paris.

Le Monde - 15 février 1987
Le Monde – 15 février 1987

La toute nouvelle radio des enfants est lancée le soir de Noël 1986 sur le 102.8 FM à Paris et sa région. Elle diffuse en pirate sur Paris depuis les studios de Bravo Productions au 102 rue Robespierre à Bagnolet. En mars 1987, pour ne pas brouiller ses voisines, elle déménage sur le 89.6 Mhz. Patrick Meyer, proche ami de Denis Didelon et fondateur de RFM, met à disposition de Bravo Productions son émetteur de Vélizy dans les Yvelines, l’émetteur historique de RFM.

 

Une simple bande de 3 heures diffusée en boucle et un concept totalement novateur permettent très vite à MUPPIES FM de se faire connaître sur la FM. Elle programme pour la première fois sur les ondes des chansons pour les enfants et des génériques de dessins animés. Le succès est immédiat. Le courrier envoyé à la radio dès ses premières semaines de diffusion est impressionnant, jusqu’à un millier de lettres par jour ! Quatre-vingt-dix articles de presse, trois télévisions et le bouche-à-oreille contribuent au succès de la radio.

Muppies FM - Le Monde
Le Monde – 1er mars 1987

Les jeunes auditeurs ne ratent pas une seconde de leurs programmes préférés. Ils sont encouragés à appeler la station pour voter et participer au « Kid Parade », le classement des meilleures chansons de la radio. On retrouve aussi des contes, des histoires, des feuilletons, des « Muppies info », des « mini-magazines » et des jeux. Il est même prévu le lancement d’un serveur minitel avec des services et des informations pour les parents.

Très vite, face aux plaintes de radios autorisées, la CNCL (l’organisme français de régulation de l’audiovisuel) fait savoir à MUPPIES FM que la station doit stopper immédiatement ses émissions. Le président de la commission de régulation, Gabriel de Broglie, explique, tout en regrettant sa décision, que « ce genre de radio doit être privilégié dans le paysage radiophonique ». L’équipe s’empresse alors de déposer une candidature. Mais elle est rejetée par la CNCL, il n’y a plus de place sur la bande FM parisienne. MUPPIES FM s’arrête en avril 1987. Elle dépose des demandes de fréquences dans d’autres villes, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais, en vain. Ils choisissent alors de foncer sur Lyon et d’émettre avant d’en avoir obtenu l’autorisation. Reste à trouver un partenaire lyonnais possesseur d’une fréquence.

0%