play_arrow

Podcasts La Belle Histoire des Génériques Télé

La Belle Histoire des Génériques Télé #28 – Creamy, merveilleuse Creamy

micOlivier Fallaixtoday8 avril 2021 9

Background
share close

La série Creamy, merveilleuse Creamy a été diffusée sur La Cinq à partir du printemps 1988. Interprété par Valérie Barouille, le générique est le dernier qu’elle enregistre pour la chaîne après Jeanne et Serge, Emi magique, Dans les Alpes avec Annette et Vanessa et la magie des rêves…


  • cover play_arrow

    podcast
    La Belle Histoire des Génériques Télé #28 - Creamy, merveilleuse Creamy
    Olivier Fallaix


today Ajouté le 8 avril 2021 2 9

Podcast La Belle Histoire des Génériques Télé

Commentaires (2)

  1. Olivier Fallaix
    Le 10 décembre 2021 à 18 h 38 min

    Merci de suivre ce rendez-vous ! Concernant votre remarque, vous avez tout à fait raison. Je voulais juste signifier que les chansons avaient été enregistrées en français, et l’emploi du mot « traduit » n’est en réalité pas exact. Je ne parle pas japonais, mais je sais depuis longtemps que les paroles sont en effet complètement différentes.

  2. Tifen
    Le 29 novembre 2021 à 23 h 52 min

    Bonsoir,
    Avant tout merci pour « La belle histoire des génériques télé », c’est très sympathique de l’écouter les vendredis soirs.
    Concernant la #28 relative à Creamy, merveilleuse Creamy, j’ai une question.

    Il s’agit de l’un de mes animés d’enfance préférés, comme d’autres fans je connais par cœur les chansons chantées par Creamy (Claude Lombard il me semble) dans la version française.
    Etudiante en japonais je connais également par cœur plusieurs chansons originales japonaises de Creamy qu’on entend dans la VO de l’animé (chantées par Takako Ōta) et..Malheureusement j’ai été bien déçue de m’apercevoir que plusieurs chansons dans l’animé français ne sont pas du tout une traduction de la version originale japonaise (contrairement à ce qui est dit dans l’émission, à moins que par « toutes les chansons ont été traduites » il faut comprendre traduites d’une autre version que la version originale japonaise..).

    Celle qui m’a peut-être le plus marquée est celle intitulée dans la VF « Rêves » aux paroles bien juvéniles qui n’a strictement rien à voir avec la version originale japonaise qui elle est une profonde chanson d’amour. Elle s’institue « Love Sarigenaku ».
    Il me tenait à cœur de vous en informer.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoire. L'adresse mail ne sera pas publiée.


0%