Nostaloustic

Tout foufou (Richard Gotainer) – NOSTALOUSTIC #12

Par Frozenowl today 26 novembre 2017 1

Background
share close

Nostaloustic – épisode 12 – Tout foufou

Cette semaine nous avons reçu des centaines de courriers de lecteurs et je ne résiste pas à en partager quelques uns avec vous. Voyons voir :

« Cher FrozenOwl, dans ton dernier Superloustic, tu cites à plusieurs reprises un artiste méconnu, Richard Grotainer. Pourrais-tu nous en dire plus? »

« Salut Froz, ton émission fait une pub déplorable pour les artistes que tu massacres et je déteste Gotainer. Pourrais-tu faire un numéro spécial sur lui? »

« Cher Frogenbowl, t’es quand même un peu salaud d’être allé chercher dans les tréfonds les plus caca de ma discographie alors que j’ai fait des tas de tubes ‘achement plus mieux! T’as intérêt à corriger le tir dans le prochain sinon je te colle un procès au cul. Bisous, Richard. »

« Cher FrozenOwl, je me rappelerai toujours de cette torride nuit d’amour à Venise quand tu avais prétendu à ta femme être en déplacement profes… » Euuuuuh, brrrmbl, voilà, voilà…

Très tôt, le petit Richard manifeste un penchant prononcé pour la gaudriole. Bricoleur et touche-à-tout, son goût pour le spectacle le conduit à monter avec son pote Jacky (un autre zazou bien connu) des petits spectacles de cabaret. Tout ceci ne marche pas très bien. Et tandis que Jacky s’oriente vers une carrière d’attaché de presse qui le conduira vers la télé, Richard persiste dans le one-man-show et connait un succès d’estime.

Pour rassurer ses parents, il s’inscrit dans une fac de droit. Mais le sage et austère monde de la Justice est trop étriqué pour l’imagination, la créativité et l’humour de Gotainer. Et celui-ci, après quelques petits boulots, s’oriente naturellement vers la pub, secteur en pleine expansion dans les années 70-80.

Son sens de la formule et de la mélodie font un tabac (pas entendu cette formule depuis 1992…). Faites une expérience simple : rappelez-vous d’un jingle au hasard d’une pub connue des annnées 80.
Au hasard.
N’importe quelle pub dont vous vous rappelez le jingle.
Ca y est?
Bon, ben c’est Gotainer qui l’a faite.

 

 

 

Le monde la pub permet à Richard de rencontrer de multiples musiciens, dont Claude Engel, dont on a parlé dans le dernier épisode. Un premier album sort en 1979 et rencontre le succès. Les textes de Gotainer, ciselés avec sa plume fantaisiste, matchent parfaitement avec les compositions à la guitare de Engel. « J’entends de mon lit/La situation est tragique/J’entends de mon lit/Comme une musique/Un genre de moustique/Un ouistiti de cet acabit/Un genre de bête vole dans la nuit. »

Suivent « Les contes de traviole », puis « Tout foufou », dans lequel il adopte le style synthé qui le caractérisera durant toutes les années 80. Les tubes s’enchaînent, en album ou en singles : « Chipie », « Tronche de cake » « Le sampa », « La mambo du décalco », « Le Youki ».

Richard Gotainer allie à son talent musical inné, un sens du « show » qui le propulsera sur les écrans de cinéma puis de télévision : son personnage de clown zazou en fait la coqueluche des émissions de variété.

En 1987, il collabore avec Uderzo et Gotlib pour créer un album dans l’univers d’Asterix « Vive la Gaule! » (jeu de mots…). Sans véritablement nommer les héros de la BD, le chansons sont des références directes à cet univers et plusieurs d’entre elles étaient diffusées sur Superloustic : « La potion magique », « Mon gros copain », etc.

Malheureusement, le public se détourne des chants zazous, le synthé et le look coco font place au rap et à la R&B. Richard Gotainer quitte les feux de la rampe, mais cela ne l’empêche pas de continuer à créer et à composer! En 2004, il crée même une pièce de théâtre à neuf personnages qu’il joue tout seul comme un grand, « La Goutte au Pépère ». Qu’on apprécie ou non son humour, on y retrouve sa verve et son sens aiguisé du verbe.

 

L’eusses-tu cru?

  • Malgré son air d’éternel enfant éberlué, Gotainer n’a pas écrit QUE des chansons pour les loustics. En voici une que vous n’avez JAMAIS entendu sur Superloustic :

  • Succès ou non, Richard Gotainer n’a jamais cessé de s’amuser, et même s’il ne passe plus trop à la télé, les nouveaux médias lui permettent de continuer la provoc’ avec humour.

Les loustics, c’est tout pour ce soir!

Gardez votre âme d’enfant, et comme Richard, vous pourrez chanter :

« Je veux demeurer jeune toutou, dingo / Me garder du chien qui sait tout, vieux sapajou / Je veux rester tel un sou neuf, l’hurluberlu qui sort de l’oeuf / Je veux demeurer tout fou, toutou tout foufou »

Article publié initialement sur le forum SUPERLOUSTIC.COM.

today26 novembre 2017 1 Posté par : Frozenowl


Post précédent


Commentaires (1)

  1. El Loustico
    Le 15 juin 2018 à 15 h 22 min

    Excellent article Froz !
    J’en profite pour signaler que Richard Gotainer vient de sortir un nouvel album : Saperlipopette, dont voici le clip. Richard nous lâche à sa façon que la grossièreté ordinaire ça suffit ! C’est vrai quoi mer…. Euh non, gidouille, mince, zut !!

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoire. L'adresse mail ne sera pas publiée.


0%